Barre de navigation


Page d'accueil de l'Espace pour la vie
COLLECTIONS & ARCHIVES DE LA BIBLIOTHÈQUE
DU JARDIN BOTANIQUE DE MONTRÉAL
 
Le frère Marie-Victorin sur la plage de Varadero, avec ses soeurs et deux amies, 1939
Exposition Sous le soleil de Cuba [Jardin botanique de Montréal]
Sous le soleil de Cuba Cuba Marie-Victorin Les itinéraires Les provinces de Cuba

Accueil >> À propos de l'exposition English   
Début de l'exposition virtuelle

L'exposition Sous le soleil de Cuba avec Marie-Victorin

L'appel du voyage

1937 : le frère Marie-Victorin rêve de partir à Cuba, alors que l'y invite son grand ami botaniste, le frère Léon. Les deux hommes correspondent depuis trente ans à propos de la flore cubaine, son exotisme et ses particularités. Comment ne pas se laisser tenter par cette vision de paradis et ses plantes intrigantes... Tant d'obligations pourtant, comment partir?

Cuba, si!

1938 : le rêve se réalise ! Premier voyage, premier contact... et premier enchantement. Marie-Victorin arrive à Cuba d'abord avec ses sœurs pour Noël, mais bientôt suivront d'autres voyages, sept en tout. Au cours de ses expéditions, il parcourra l'île de fond en comble avec, pour compagnons, son ami le frère Léon et son assistant José Perez Carabia. Les botanistes explorateurs sillonneront Cuba en utilisant tous les moyens du bord: avion, automobile, chevaux, bateau, leur curiosité les poussant toujours plus loin. Insatiable, Marie-Victorin va de découverte en découverte, extraordinairement stimulé par cet environnement spectaculaire.

Si un voyage m'était conté...

L'exposition Sous le soleil de Cuba avec Marie-Victorin raconte une série de coups de cœur du frère Marie-Victorin qui surgissent durant l'exploration de Cuba, d'Ouest en Est :

Carte de Cuba extraite des Itinéraires botaniques

La province et la ville de LA HAVANE
Découverte : le palmier royal, arbre emblème de Cuba.

La province de PINAR DEL RIO
Découverte : les mogotes (des collines rocheuses très abruptes), les bohios (demeures paysannes en palmier royal), les champs de tabac et le palmier-chameau, au tronc à l'enflure caractéristique.

L'ISLA DE PINOS (l'île des Pins, maintenant île de la Jeunesse)
Découverte : le pin tropical

La province de MATANZAS
Découverte : au Nord, la canne à sucre et les agaves, et au Sud, les carboneros, des charbonniers qui brûlent les palétuviers pour en faire des charbons pour cuire les aliments.

La province de CIENFUEGOS
Découverte : la richesse de la flore cubaine et ses espèces exclusives.

La province de SANTA CLARA
Découverte : les innombrables usages du palmier royal dans la vie quotidienne et le métier de desmochador, un émondeur bien particulier.

La province d'ORIENTE (Santiago de Cuba, Sierra Maestra, Pilon, Guantanamo, Sierra de Nipe et Baracoa)
Découverte : les plantes nourricières, telles que les cocotiers, les caféiers et les cacaoyers.

E comme ÉCOLOGIE

Le frère Marie-Victorin a complété son «tour de l'île». Écologiste avant l'heure, il a contribué à valoriser une flore magnifique. Il a d'ailleurs rapporté au Québec une large sélection de ses trouvailles : environ 3 300 planches d'herbier récoltées avec le frère Léon à Cuba (versées à l'Herbier Marie-Victorin de l'Institut de recherche en biologie végétale de l'Université de Montréal) et plusieurs plantes cubaines qui sont toujours bien vivantes au Jardin botanique, 70 ans plus tard!

À signaler: cette valorisation de la flore cubaine (consignée dans trois publications, les Itinéraires botaniques de l'île de Cuba) se poursuit : le gouvernement cubain a instauré des parcs nationaux et des réserves de la biosphère dans de magnifiques milieux naturels. Certains sont ouverts aux visiteurs, un détour qui en vaut la peine lors d'un prochain voyage !

Marie-Victorin, photographe

Le fondateur du Jardin botanique était non seulement un botaniste émérite, mais aussi un excellent photographe, et Sous le soleil de Cuba en présente de beaux exemples : photos en noir et blanc, diapositives couleur sur verre et plaques de verre colorées à la main. Des objets parsèment aussi l'exposition : personnels (passeport), typiques (feuilles de tabac, outil du torcedor) ou objets d'artisanat (statuettes de bois).

Sauf indication contraire, toutes les photos de cette exposition ont été prises par Marie-Victorin et proviennent de la Division des Archives de l'Université de Montréal.

Marie-Victorin, auteur

Le frère nous guidera aussi lui-même à travers Cuba :

la typographie de machine à écrire

signale un extrait de ses Itinéraires botaniques dans l’île de Cuba, de sa correspondance ou de l’une de ses conférences.

Sous le soleil de Cuba : le film

De brefs extraits de la conférence Sous le soleil de Cuba donnée par le frère Marie-Victorin au Jardin botanique de Montréal au retour de son premier séjour sont aussi présentés : un merveilleux témoignage qui traverse le temps!


Vers le haut de la page
 
Exposition Sous le soleil de Cuba [Jardin botanique de Montréal]


Dernière mise à jour: 2014-06-18
Tous droits réservés
Ville de Montréal