Barre de navigation


Page d'accueil de l'Espace pour la vie
 
COLLECTIONS & ARCHIVES DE LA BIBLIOTHÈQUE
DU JARDIN BOTANIQUE DE MONTRÉAL

 
 
80 ans d'histoire et d'archives au Jardin botanique de Montréal
Accueil Histoire Archives & albums photos Publications

80 ans d'histoire et d'archives au Jardin botanique >> Parcours historique >> Arrêt 11 - Jardin Leslie-Hancock [1 de 2] : En guise d’écrin... English

Jardin Leslie-Hancock


En guise d’écrin, un écran solaire

Tel un bijou précieux, le Jardin Leslie-Hancock est déposé au coeur d’un écrin de conifères. Cette ceinture verte offre une double protection contre les vents desséchants... et le soleil.

 

Archives du Jardin botanique de Montréal - cote:BC-204-21

Jardin botanique de Montréal (Archives)
On reconnaît à peine, tant il a bien profité, le Jardin Leslie-Hancock photographié ici le 2 août 1978.

 
Archives du Jardin botanique de Montréal - cote:DSCN5532

Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)

En effet, l’hiver, lorsque la température grimpe au-dessus de zéro, les feuilles, qui s’étaient recroquevillées pour se protéger du froid, se déploient et la plante se met à « transpirer  ». Incapables de compenser ces pertes en puisant de l’eau dans un sol gelé, les rhododendrons (surtout ceux à grandes feuilles) voient leur feuillage roussir. En filtrant les rayons solaires, les conifères limitent les dommages.


La bruyère alpine, Erica carnea 'Alba'
Archives du Jardin botanique de Montréal - cote:GIM000389

Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)
Vers le haut de la page
 

 Jardin Leslie-Hancock : Partie 2

Arrêt précédent du parcours historique :
Jardin des arbustes
Prochain arrêt du parcours historique :
Ruisseau fleuri

Exposition Construction du Jardin botanique [Jardin botanique de Montréal]


Dernière mise à jour: 2014-06-18
Tous droits réservés
Ville de Montréal